Le monde de Lady Oscar
Le monde de Lady Oscar

LE BAL D'ADIEUX DE FERSEN

.

  • Résumé

La Cour jase, et le peuple gronde : l'Autrichienne, en plus de dépenser des sommes d'argent inconsidérées, s'est entichée d'un suédois ! Marie-Antoinette et Fersen ne peuvent contenir leurs sentiments et cela ne passe pas inaperçu. La Cour calomnie, le peuple dessine des caricatures peu glorieuses. Quant à Oscar, son coeur saigne : "aimer sans espoir d'être aimer. Oh Dieu, donner moi la force de continuer à servir ma Reine". Et André n'est pas naïf, son coeur à lui aussi est blessé...

 

  • Vrai / Faux

 

 

Vrai : le peuple s'est mis de plus en plus à imprimer et diffuser des caricatures et des pamphlets sur la relation de la Reine avec Fersen. Mais la période est fausse. Cela sera effectif au retour de Fersen des Amériques.

Le pamphlet montré dans Lady Oscar sont soft, car lesz vrais étaient parfois bien plus crus et vulgaires !

 

 

 

Vrai : Fersen est bel et bien parti en Amérique combattre pour la nouvelle nation émergente contre les anglais. Il avait un petit grade.

 

  • Incohérences 

 

 

En 1776, Paris n'avait pas encore l'éclairage public et chez les particuliers à l'électricité ! Or sur cette image, tout Paris est illuminé.

Quelques rues étaient éclairées (les grands axes et des carrefours), mais pas toute la ville. Pour info, si vous aimez les ambiances d'époque romantiques et magnifiques, visitez le dimanche soir (cf. leur site web) le château de Vaux le Vicomte qui se visite de nuit à la bougie, ainsi que ses jardins avec musique d'époque et grand éclairages aux chandelles.

 

 

 

  • Anecdotes 

"Ah chère Oscar, si tu pouvais me dire quelle conduite adoptée (envers ma Reine) !" - Fersen à lui-même, alors qu'Oscar pleurait sur son amour pour lui. Comme quoi, parfois les hommes sont peu lucide. Heureusement qu'André est là

= "Fersen semble accablé de tous les malheurs. Si c'est cela aimer Oscar, je crois que je préfèrerais m'enfuir. Est-ce que tu n'es pas de mon avis Oscar, toi dont les yeux se voilent de tristesse à chaque fois qu'ils croisent ceux de ton cher Fersen?" - André à Oscar, dont il percé le secret de son coeur.

 

C'est ce même canal où Oscar est venue pleurer et décharger son coeur de son amour pour Fersen.

Or Fersen, à l'aube suivante, y vient avec Oscar décharger son coeur de son amour pour Marie-Antoinette. C'est le canal des amours contrariés...

Puis Fersen à Oscar et André : "A-t-on vu une histoire d'amour pareil entre 1 reine et 1 je ne sais qui?", puis mouvement de la caméra montrant Oscar et André comme symbole de cette même histoire d'amour bien plus triste encore.

 

 

 

 Alors que Fersen épanche son coeur auprès d'Oscar et d'André sur le chemin du retour, après le bal, un arrêt sur image est fait montrant des jonquilles.

Les jonquilles signifient dans le langage des fleurs "je vous désire" ou encore " je languis d'amour pour vous"  (André > Oscar > Fersen > Marie-Antoinette). Au vue de la situation, ces fleurs sont opportunes et bien choisies.

 

Une dernière citation de Fersen à Marie-Antoinette qu'il tient dans ses mains : "Madame, ne m'enlevez pas le peu de courage que j'ai. Partez si vous m'aimez!". Quel courage en effet : il lui demande à elle de faire le pas et de partir!

Actualités

La phrase...

"J'envie les gens doués, ceux qui ont un talent pour les études, le sport, la baston ou tout simplement une belle gueule. Quand ils restent dans leur coin, on se contente de dire qu'ils sont intransigeants. Mais moi, je suis ordinaire..."

- Yuzuru (Tome 1 de Dilemma)

Evenement...

La Japan'Expo a eu lieu ! Génial évidemment, merci aux cosplayers CDZ d'avoir joué le jeu avec moi sans se connaître:)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le monde de Lady Oscar