Le monde de Lady Oscar
Le monde de Lady Oscar

Le secret de la malediction des Alensmeier

Ce qui suit  est entièrement le travail de Francesca et de Cécilia (www.dreamaddict.com/orpheus.php)

Eléonore von Beringer, Herman Wirklich (Ernest von Beringer), le Directeur de l'Ecole (le père d'Eléonore : Heinz Frenzdorf)

.

Le massacre de la riche famille bavaroise des von Beringer est au cœur du mystère d'une malédiction qui s'abat sur la famille Alensmeier. Comprendre clairement ce qui s'est passé nécessite de remettre en ordre les éléments d'information qui nous sont donnés au cours des différents tomes.

1) Heinz Frenzdorf, directeur de l'Ecole de Saint-Sébastien à Ratisbonne, était le père de Eléonore Frenzdorf. Leur famille était pauvre. M. Frenzdorf a travaillé comme pianiste dans une taverne pour gagner sa vie [ce qui nous rappelle Isaac!]. Il est celui qui a enseigné la philosophie à sa fille Eléonore et la musique. Lorsque Eléonore a 16 ans, elle rencontre le comte Théodore von Beringer, un jeune homme riche qui est l'un des favoris de Louis II, roi de Bavière. Louis II s'oppose à ce mariage à cause de la pauvreté d'Eléonore. L'amis intime de Louis de Bavière, le prince Paul Thurn und Taxis adopte formellement la jeune fille. Eléonore Frenzdorf devint la Princesse Éléonore Thurn und Taxis et épouse ainsi le comte Théodore von Beringer. En échange de l'adoption et de la perte de la filiation avec sa fille adorée [et aussi pour l'éloigner afin qu'il ne dise rien des origines d'Eléonore], M. Frenzdorf a été envoyé dirigier l'Ecole de Saint-Sébastien.

Eléonore et Théodore eurent un fils, Ernest, né en 1869.

2) Théodore von Beringer savait que Alfred von Alensmeier (le père de Julius) était un espion pour la Russie et probablement il savait aussi que Alensmeier avait conservé dans son coffre à la Banque de Francfort une partie du patrimoine secrèt du tsar Nicolas II. Il décide de révéler cette information au ministère de la Guerre. Mais Alensmeier, prévenu, le dénonça comme un espion, puis, avec le colonel Maximilien von Schwartzkoppen (pas au courant de la vérité), il tua Théodore von Alensmeier, son épouse Eleonore et leurs serviteurs (selon les propos d'Annelotte).

La belle Eléonore von Beringer (ex - Frenzdorf)

..

.

.


3) Le petit Ernest échappe à la mort avec le fils du maître d'hôtel de Théordore von Beringer, Jacob Shune Badingenet. Les deux sont protégés par le grand-père, Heinz Frenzdorf [le Directeur de l'Ecole Saint Sébastien]. Le massacre s'est produit en 1874, c'est-à-dire qu'Ernest à 5 ans. Étant donné qu'Eleonore est âgé de 25 ans quand elle a été assassinée, nous pouvons pensé qu'elle est née en 1849. En 1869, elle avait 20 ans. Compte tenu du temps de la grossesse, elle a probablement épousé Théodore von Beringer en 1868, âgé de 19 ans, après trois ans de fillançailles.

Annelotte von Alensmeier... ou pas !

4) Le colonel Maximilien von Schwartzkoppen est un vrai personnage historique, impliqué dans l'affaire Dreyfus. Dans le manga, il est un ami d'Alfred von Beringer et a eu une relation extra conjugale avec la première épouse d'Alfred. Annelotte est leur fille illégitime. Schwartzkoppen avait un autre enfant avec un Français, Joachim, qui était alors le demi-frère de Annelotte.

5) A cause des fausses accusations d'Alfred von Alensmeier, tout le monde pense que Théodore von Beringer, en tant qu'espion, a été tué par les agents de Bismark (ce dernier étant opposé à l'annexion de la Bavière par l'Empire prussien en 1871). La famille von Egenolfs, dont Arlaune fait partie, habite désormais la demeure des Von Beringer à Munich. Leur jardin est plein de mimosas [odeur qui déplaît fortement à Julius].

6) Ernest von Beringer a donc été appelé Hermann Wirlkrich et a appris le piano par son grand-père. A son tour, il a commencé à donner des leçons de piano à Maria Barbara et Annelotte von Alensmeier quand elles étaient respectivement âgées de 14 et 7 ans. Puis, il a rencontré Renate (alors qu'il était penché à la fenêtre d'Orphée) et à cause de son amour pour d'elle, il décide de rester à Ratisbonne, en travaillant à l'Ecole de Saint-Sébastien et renonçant alors à une carrière prometteuse en tant que pianiste. En Juillet 1904, Maria Barbara reçoit une lettre de la Direction des enquêtes militaires avec plus d'informations à propos de Jacob: en 1884, il a été arrêté pour vol par la police bavaroise, mais a été libéré après qu'un certain M. Kurtz (Frenzdorf déguisé) répondait de lui. Jacob a ensuite déménagé à Ratisbonne où il a travaillé comme cocher jusqu'à ce que, en 1897, Alfred von Alensmeiers l'emploie. La première femme d'Alensmeier était encore en vie mais elle a dû mourir peu de temps après, parce Annelotte avait encore 15 ans quand sa mère lui a dit la vérité sur sa naissance & sa filiation.

Le professeur Wirklich (Ernest von Beringer)

7) M. Frenzdorf élève Hermann et Jacob dans le désir de vengeance contre la famille Alensemeier, mais son plan échoue. Le Professeur Wirklich tenté à deux reprises de tuer Julius, mais quelque chose le reteint à chaque fois. Enfi, quand il décide de tuer Mme von Alensmeier (Renate!) il se rend compte que c'est elle qui fut sa bien-aimée Kriemhild. Il décide alors de mourir avec elle pour ne plus jamais être séparé. Jacob, adorant Annelotte, essaie de la protéger de la vengence. Le Directeur Frenzdorf réussi à tuer Joachim et à blesser Maria Barbara, mais Jacob l'empêche d'attenter à Annelotte. Mais cette dernière n'est pas en reste, menant sa propre vegeance. Elle empoisonne son père et Maria Barbara, tue Gertrude et met le feu à la bibliothèque de Renate, afin de garder le secret de la Banque de Francfort [et le trésor du Tsar Nicolas II].

8) Le fait qu'une partie du patrimoine secrèt du Tsar est conservé dans le coffre de son père est le principal lien entre Julius et la Russie, outre son amour pour Klaus. C'est un secret pour lequelle beaucoup de gens sont morts, et Raspoutine tente de comploter contre Yusupov ayant eu connaissance de cette information. La Anastasia Romanoff supposée affirme que le tsar (son père) cache son patrimoine dans de nombreuses banques, en Angleterre et en Allemagne, et les journaux rapportent que le nom du gardien allemand du coffre commence par "A". En outre, nous apprenons que le détective de la police a été engagé par la famille von Beringer, étant étroitement lié à eux (il était probablement amoureux d'Eléonore von Beringer).


9) En conclusion, le massacre de la famille Beringer dans le lointain 1874 est la dernière raison de la mort de Julius en 1923. Dans le dernier chapitre, Jacob tue Julius pour venger Annelotte, et jette la clé du coffre dans la rivière, enterrant ainsi le secret des Alensmeiers dans les eaux.

Nous avons ainsi vu combien la relation entre la famille von Beringer et celle des Alensmeiers influence l'intrigue générale de la Fenêtre d'Orphée, emportant avec la mort d'Alfred von Alensmeier, Annelotte, Renate, le Professeur Wirkrich, Gertrude, Frenzdorf, et enfin Julius.

.

.

Dreams Addict
http://www.dreamsaddict.com/

 
 

 

The Greeting Cards Slave - Blog
http://dreamsaddict.blogspot.com/

 
Colours and Dreams - Illustrations 
http://www.dreamsaddict.com/illustrations/
 

 

Actualités

Traduction de "Courage", une histoire dérivée de la Fenêtre d'Orphée dans la section qui porte ce nom.

Une histoire d'amour maudite sur  sur 4 générations...

 

Traduction de "Début de printemps", une des 1ères oeuvres d'IKEDA (section Autres)

La phrase...

"J'envie les gens doués, ceux qui ont un talent pour les études, le sport, la baston ou tout simplement une belle gueule. Quand ils restent dans leur coin, on se contente de dire qu'ils sont intransigeants. Mais moi, je suis ordinaire..."

- Yuzuru (Tome 1 de Dilemma)

Evenement...

La Japan'Expo a eu lieu ! Génial évidemment, merci aux cosplayers CDZ d'avoir joué le jeu avec moi sans se connaître:)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le monde de Lady Oscar