Le monde de Lady Oscar
Le monde de Lady Oscar

QUI EST L'AUTEUR DE LA LETTRE ?

Résumé

 

Marie-Antoinette s'ennuie ferme à la Cour de France. Alors quand on lui propose d'aller danser masquée à l'Opéra de Paris, et bien que ce ne soit pas la place d'une Dauphine, elle accepte avec joie. Là, l 30/01/1774, à18 ans, Marie-Antoinette rencontre Hans Axel von Fersen, qu'elle n'oubliera plus jamais, ni lui non plus d'ailleurs. Leur relation "amicale" fait jaser la Cour, et déjà des complots se forment avec en tête Mme du Barry. Une fausse lettre d'amour est déposée dans les couloirs de Versailles afin d'alimenter la rumeurs. Mais Oscar veille...

Vrai / Faux


 

Vrai  

 

Louis XVI était féru de serrurerie et de techniques dans son ensemble. D'ailleurs, c'est en reprenant ce passe-temps favori du roi, la confection de serrure, qu'un complot serra monté pour le faire échapper lors de son emprisonnement à la Révolution. Cela échouera.

Outre ses qualités intrinsèques, si Louis excellait dans ce domaine c'est aussi parce qu'il était myope comme une taupe et voyait en revanche TRES bien de près (les grands myopes voient plus gros de près que les autres). Et pour confectionner des systèmes compliqués et précis, rien de tel qu'avoir des loupes incorporées.

Vrai


Fersen était très apprécié des femmes de la Cour pour sa beauté et son élégance.


 

 

Anachronisme


On aperçoit dans le dessin animé à un moment le Temple de l'Amour (domaine du Petit Trianon). Il sera construit par Marie-Antoinette mais plus tard.

Actualités

Introduction à une nouvelle histoire dérivée de la Fenêtre d'Orphée à découvrir dans la section dédiée et ce, toujours grâce à Bishoujo Love.

 

Mise en ligne des 50 premières pages en VO de La Grenade Bleue, un manga de Riyoko IKEDA.

 

Traduction de SAKURA Kyo, une histoire familiale compliquée basée sur des secrets de famille...

 

Traduction de "Courage", une histoire dérivée de la Fenêtre d'Orphée dans la section qui porte ce nom.

Une histoire d'amour maudite sur  sur 4 générations...

 

Traduction de "Début de printemps" ainsi que de "Lilou à Canterbury", unes des 1ères oeuvres d'IKEDA (section Autres)

 

Ajout d'une réflexion "Le symbole de la Pomme dans LO" dans la section Thèmes (merci à Lady Oscar Peru sur FB)

La phrase...

"Si nous sommes condamnés à souffrir, nous n'en aimerons pas moins intensément !

Et ce, jusqu'à la folie s'il le faut !!"

- David (dernier tome de la Fenêtre d'Orphée)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le monde de Lady Oscar