Le monde de Lady Oscar
Le monde de Lady Oscar

Générique par Marie DAUPHIN

Impressions : Une Oscar haute en couleurs, dans la ligne de nos grandes figures féminines françaises, guerrières et fières  qui ont toutes finis tragiquement mais qui restent nos symboles.  La musique en cadence militaire est spécifique à la France, et pour une fois vous noterez l'absence complète soit d'André soit de la comparaison avec les roses.



                           

             Lady, Lady Oscar
             Elle est habillée comme un garçon
             Lady, Lady Oscar
             On parle d'elle dans toutes les chansons
             Lady, Lady Oscar
             Tu vivais sous la Révolution
             Lady, Lady Oscar
             Personne n'oubliera jamais ton nom

             Un jour son père a fait le choix
             Il fit d'elle un soldat
             Quand ses amies portaient jupons
             Elle chaussait ses éperons
             Au lieu de jouer a la poupée
             Toujours elle galopait

 

             Lady, Lady Oscar
             Elle est habillée comme un garçon
             Lady, Lady Oscar
             Tu vivais sous la Révolution
             Lady, Lady Oscar
             Personne n'oubliera jamais ton nom

             Elle maniait si bien son épée
             Qu'on n'osait la défier
             Et quand on lui cherchait querelle
             Elle se battait en duel
             Un beau jour elle choisit son camp
             Et chassa les tyrans

 

             Lady, Lady Oscar
             Elle est habillée comme un garçon
             Lady, Lady Oscar
             Tu vivais sous la Révolution
             Lady, Lady Oscar
             Personne n'oubliera jamais ton nom

Actualités

Introduction à une nouvelle histoire dérivée de la Fenêtre d'Orphée à découvrir dans la section dédiée et ce, toujours grâce à Bishoujo Love.

 

Mise en ligne des 50 premières pages en VO de La Grenade Bleue, un manga de Riyoko IKEDA.

 

Traduction de SAKURA Kyo, une histoire familiale compliquée basée sur des secrets de famille...

 

Traduction de "Courage", une histoire dérivée de la Fenêtre d'Orphée dans la section qui porte ce nom.

Une histoire d'amour maudite sur  sur 4 générations...

 

Traduction de "Début de printemps" ainsi que de "Lilou à Canterbury", unes des 1ères oeuvres d'IKEDA (section Autres)

 

Ajout d'une réflexion "Le symbole de la Pomme dans LO" dans la section Thèmes (merci à Lady Oscar Peru sur FB)

La phrase...

"Si nous sommes condamnés à souffrir, nous n'en aimerons pas moins intensément !

Et ce, jusqu'à la folie s'il le faut !!"

- David (dernier tome de la Fenêtre d'Orphée)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le monde de Lady Oscar