Le monde de Lady Oscar
Le monde de Lady Oscar

Oscar est une personne toujours sérieuse

.

.

Faux. Oscar a un caractère bien trempé.

On l'a vu avec l'idée reçue que c'est une personne exemplaire.

Elle est doté d'un humour assez subtil, un peu à froid et surprenant, mais qui a son effet.

Elle n'hésite pas à taquiner son monde.


.Exemples :

 

Après l'attaque de son carrosse avec André par le peuple parisien (la Révolution gronde), Oscar se repose au château familial et Grand-Mère est toute réjouie :

 

 

GM= "En tout cas cette mésaventure vous aura forcé à prendre un peu de repos"

LO = "Qu'est-ce que j'aurai comme blessure pour mes prochains congés, d'après vous?" (rires moqueurs)

GM = "Oh! ne plaisantez pas (rires d'Oscar) vous avez vu dans quel état ils vous ont mise!?"

 

Quand Oscar, après avoir appris du médecin qu'André allait devenir aveugle (et l'avoir malheureusement vérifié) et suite à l'épisode d'une rose sera toujours une rose où il jurait de l'aimer et de la suivre jusqu'à sa mort, envoie une petite "pique" comme si de rien n'était à André, résistant à l'accompagner au château puisque la compagnie est en état d'alerte :

 

LO ="Accompagne moi André"

André = "Non Oscar [...]"

LO = "Accompagne-moi andré. D'ailleurs n'est-ce pas ce que tu désire tant?" (railleries)

 

Un dernier pour la route : son ton cassant puis ses rires quelques peu moqueurs quand Girodelle vint la demander en mariage.

Je vous laisse vous rappeler de tous les autres ! :-)

Actualités

Introduction à une nouvelle histoire dérivée de la Fenêtre d'Orphée à découvrir dans la section dédiée et ce, toujours grâce à Bishoujo Love.

 

Mise en ligne des 50 premières pages en VO de La Grenade Bleue, un manga de Riyoko IKEDA.

 

Traduction de SAKURA Kyo, une histoire familiale compliquée basée sur des secrets de famille...

 

Traduction de "Courage", une histoire dérivée de la Fenêtre d'Orphée dans la section qui porte ce nom.

Une histoire d'amour maudite sur  sur 4 générations...

 

Traduction de "Début de printemps" ainsi que de "Lilou à Canterbury", unes des 1ères oeuvres d'IKEDA (section Autres)

 

Ajout d'une réflexion "Le symbole de la Pomme dans LO" dans la section Thèmes (merci à Lady Oscar Peru sur FB)

La phrase...

"Si nous sommes condamnés à souffrir, nous n'en aimerons pas moins intensément !

Et ce, jusqu'à la folie s'il le faut !!"

- David (dernier tome de la Fenêtre d'Orphée)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le monde de Lady Oscar