Le monde de Lady Oscar
Le monde de Lady Oscar

L'odieux assassin...

Dans le manga le duc de Germain s'appelle en fait "Duc de Guémenée".

Mais dans la version télé il devient le Duc de Saint Germain, qui fut un personnage historique aussi.

Portrait de ces 2 hommes. 

Imbu de lui-même, déloyal et excellent tireur, il complote avec le Duc d'Orléans pour se sortir d'affaire face à Oscar qui l'a provoqué en duel suite à ses propos odieux sur le peuple. Même en trichant, il manque Oscar au pistolet mais est en retour blessé à la main, et gémi comme une petite nature.

Sur de son rang et de sa valeur, il n'hésite pas à "conseiller" leur Majestés quant à la façon dont elles doivent agir. Ainsi prend-il de haut Marie-Antoinette et lui explique combien elle fait trop grand cas du peuple. Quelle supprime l'audience qui leur est accordée, qu'a-t-elle à perdre son temps avec ces miséreux?!

 

 

Il réitère ses droits face au chambellan de la Reine qui, pour peu manque, d'être roué pour lui avoir interdit l'accès aux appartements de Marie-Antoinette (en conversation privée avec Fersen) alors qu'il voulait présenter l'ambassadeur du Danemark. A noter qu'il passe devant toute la noblesse, affirme qu'à lui, Duc de Germain on lui ouvrira les portes, et s'occupe de politique alors que ne lui a rien demandé (il y a un ministre des affaires étrangères déjà à cette époque pour s'occuper de l'ambassadeur).

 

Il n'est ni plus ni moins le symbole d'une aristocratie de haut rang hautaine qui se croit vraiment nobles de manières et de pensées, intouchable et parfaite, ayant reçu à la naissance le droit de commander et d'être obéi et admiré.  En fait il est grande bouche mais peureux, faible, déloyal, méprisant et vil. On a que de la haine pour se personnage.

 

 

LA VERITE HISTORIQUE

 

Le comte de Saint-Germain

Aventurier, il étonna la Cour de Louis XV par sa prodigieuse mémoire. Il prétendait être âgé de plusieurs siècles et s'affirmait immortel ce qui ne l'empêcha pas de mourir en 1784 (cf. "Joseph Balsamo" d'Alexandre Dumas et une déviance de la Loge Franc-Maçonnique). Il fut par ailleurs l'âme damnée du Duc d'Orléans dont il partageait la manie de conspirer et d'intriguer à tout va. 

 

Le Duc de Guéménée

 

Henri Louis Marie de Rohan, prince de Guémenée : chambellan de Louix XV

Victoire Armande Joseph de Rohan-Soubise (sa femme) : gouvernante des enfants de France depuis 1767.
 
Prince de sang rattaché de près à la maison des Rohan (dont le Cardinal de Rohan, célèbre par l'affaire du Collier de la Reine s'appelle de son nom entier : Louis René Edouard de Rohan-Guémenée et né le 25/09/1734), il est en effet quasiment "intouchable" et ne souffrait pas de disgrâce comme le Cardinal de Rohan (d'où la punition d'Oscar après le duel alors que le Duc n'est que réprimandé, et la place du Duc près de la famille royale au repas).
En revanche la maison Guémenée en en froid avec celle des Choiseul (cf.le Duc de Choiseul qui fait entré la noblesse et laisse les députés du Tiers sous la pluie lors des Etats-Généraux) car en 1760 alors que Marie-Antoinette n'est que dauphine, les 2 maisons s'opposent pour avoir savoir qui auraient le plus de privilèges dû à son rang (dit Maison souveraine). De plus, 3 cardinaux français se tirent dans les pattes dont un Rohan-Guémenée et un Choiseul, toujours vers la même époque. Enfin Mme de Guéménée osa critiquer Mme de Lauzun, parente de Choiseul (dans les années 1770 + cf. leur conversation en 1778 où Choiseul détruit avec joie et finesse la réputatiuon de la Duchesse de Guémenée pour se venger).
 
Il semblerait qu'il est été peu favorable à l'ascension et à l'influence puissante de Mme de Polignac sur la Reine, déjà attaquée en silence par la Cour (cf. Mémoire de Lucy de la Tour du Pin de 1778-1815) comme il le fut peu pour la Du Barry.
 
Peu avant la Révolution (en 1782), la banqueroute des Guémenée fait un scandale retentissant, ce qui ne les empêchera pas de faire carrière sous les différents régime par la suite (dont un archevêque de Reims dans les années 1870 par exemple).
 
Pour leur conduite sous la Révolution, je n'en sais rien.

 

Mes spéculations : aristocratique de chez aristocratique, ayant des liens à Bruxelles, et Mme de Guéménée allant souvent en Belgique, à Spa, prendre les eaux,  ils se sont réfugiés là-bas comme beaucoup de nobles à cette période (3 lieux principaux d'exil sous la Révolution : Bruxelles, Turin et Saint Petersbourg)

Actualités

Traduction de "Courage", une histoire dérivée de la Fenêtre d'Orphée dans la section qui porte ce nom.

Une histoire d'amour maudite sur  sur 4 générations...

 

Traduction de "Début de printemps", une des 1ères oeuvres d'IKEDA (section Autres)

La phrase...

"J'envie les gens doués, ceux qui ont un talent pour les études, le sport, la baston ou tout simplement une belle gueule. Quand ils restent dans leur coin, on se contente de dire qu'ils sont intransigeants. Mais moi, je suis ordinaire..."

- Yuzuru (Tome 1 de Dilemma)

Evenement...

La Japan'Expo a eu lieu ! Génial évidemment, merci aux cosplayers CDZ d'avoir joué le jeu avec moi sans se connaître:)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le monde de Lady Oscar