Le monde de Lady Oscar
Le monde de Lady Oscar

Le nigaud et l'amant malmené...

De son nom complet Marc Antoine Nicolas de La Motte (Bar-sur-Aube, 1754 à Paris, 1831). Il épouse Jeanne de Valois-Saint-Rémy le 6 juin 1780, il est alors gendarme du roi à Lunéville. Il joue un rôle actif dans l'affaire du Collier de la Reine, en négociant entre autre une partie des diamants à Londres. Il est condamné aux galères lors du procès.
 

Amoureux passionné qui rappelle José dans Carmen de Mérimée, il se damne pour sa bien-aimée qui finalement fut trop fière et égoïste pour s'en apercevoir à temps. Il est l'homme qui aura eu tous les mauvais rôles dans Lady Oscar : celui de faible, de lâche, de déserteur, d'assassin (pour peu il tuait Oscar)... Mais il reste un homme amoureux donc bien souvent excusé.

 

 

Similitudes

  • Son mariage avec Jeanne de la Motte
  • Le soutien qui lui a apporter
  • Sa soumission très probable à sa femme
     

Différences

Et non, il n'a pas l'honneur d'avoir une belle mort romanesque, tué de la main de sa bien aimée, dans l'explosion de l'église qui suit, explosion dû à Jeanne.
Et non il n'était pas soldat aux Gardes Royales non plus.

Actualités

Traduction des six nouvelles d'AYAKO à retrouver dans la section du même nom + le 1er tome de l'Anneau des Nibelungen.

 

Ajout d'une réflexion sur "Le symbole de mort par la disparition dans l'eau" dans la section Thèmes : quand les personnages ne renonceront jamais à leur amour impossible, aussi bien de leur vivant, que dans leur mort.

 

Introduction à une nouvelle histoire dérivée de la Fenêtre d'Orphée à découvrir dans la section dédiée et ce, toujours grâce à Bishoujo Love.

 

Mise en ligne de la première histoire en VO de La Grenade Bleue, un manga de Riyoko IKEDA.

 

La phrase...

"Si nous sommes condamnés à souffrir, nous n'en aimerons pas moins intensément !

Et ce, jusqu'à la folie s'il le faut !!"

- David (dernier tome de la Fenêtre d'Orphée)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le monde de Lady Oscar